L’éveil à la nature du jeune enfant : pourquoi est-ce une nécessité ?

Le contact réel avec la nature est essentiel à mon développement.
Le jeune enfant prend connaissance du monde par sa sensibilité, où sont liés le corporel, le cognitif, l’affectif, l’émotionnel et le social. Etre au contact de la nature, c’est apprendre à la connaître, à l’aimer et à la respecter.”

Cet extrait de l’article 6 du “Cadre national pour l’accueil du jeune enfant” montre l’importance de l’éveil à la nature dans l’épanouissement des enfants. Formalisée par Le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes début 2017, cette charte de 10 principes donne un cadre de référence commun à l’ensemble des professionnels de la petite enfance.

La nature joue un rôle essentiel pour l’épanouissement des enfants.

 

Payam Davdand est un médecin, docteur en épidémiologie de l’environnement. Avec d’autres chercheurs espagnols, ils ont menés une étude pour observer les bienfaits que pouvait apporter la nature au jeune enfant. Il en conclut que « L’environnement naturel (…) fournit aux enfants des opportunités uniques d’apprentissage que ce soit en matière d’engagement, de prise de risques, de découverte, de créativité, de maîtrise des situations, d’estime de soi. Il inspire une variété d’états émotifs – comme l’émerveillement – et améliore les aptitudes psychologiques censées avoir une influence positive sur les différents aspects du développement cognitif »

Développement sensoriel

toucher, sentir, écouter la nature…

Pour éveiller les 5 sens de bébé, rien de mieux que des activités d’expérimentations sensorielles. L’idée est en fait de faire découvrir aux enfants des éléments naturels  de la saison, qu’ils pourront toucher, sentir, regarder, écouter et même goûter. On peut alors leur proposer des jeux de reconnaissance tactile ou visuelle, une cueillette suivi d’une dégustation de fruits, ou tout simplement se laisser inspirer en écoutant les sons de la nature…

Développement cognitif

développement du langage lié à la nature : faune, flore…

La nature peut aussi être envisagé comme une source d’apprentissage où les enfants pourront apprendre à identifier les couleurs ou les formes mais aussi le langage, le respect, les saisons etc.

Développement psychomoteur

marcher, courir, les gestes de jardinage, faire une balade…

Pour créer un contact entre les enfants et la nature, l’idéal est de les amener dans un espace vert. Néanmoins, si ce n’est pas envisageable, il est possible de créer des aires de jeux qui vivent. De petites installations permettent de créer un petit espace de nature même avec peu de moyens. Il suffit par exemple, de récupérer des palettes pour créer un petit jardin ou une jardinière, de planter quelques arbres, des fleurs, des légumes, de mettre de la pelouse, d’installer des rondins de bois pour observer les insectes. Faire jouer les enfants avec de la terre ou du sable est aussi un bon moyen d’établir une connexion entre l’enfant et la nature.

Développement psychoaffectif

les émotions : peur, joie, tristesse…

La nature permet aussi d’éveiller les émotions du jeune enfant. Au travers des différentes expériences évoqués précédemment, l’enfant pourra ressentir un sentiment de joie lorsqu’il jouera avec la nature. Par contre, face à des éléments qu’il ne connaît pas, il pourra aussi avoir peur.
Face à la colère, la nature est aussi un excellent moyen d’apaisement. Ecouter les sons de la nature ou une simple balade permet de calmer les enfants.
Enfin, la météo peut aussi avoir un effet sur le système émotif de l’enfant. En fonction du temps, il sera soit énervé, heureux ou parfois triste.

 

L’éveil à la nature permet d’inculquer différents apprentissages aux enfants, mais aussi de les sensibiliser au respect de l’environnement. En effet comme le dit l’article 6 du “Cadre National pour l’accueil du jeune enfant”, la sensibilisation des enfants à la richesse et à la beauté de leur environnement naturel commence très tôt. En accompagnant les plus jeunes dans leurs explorations et leurs observations des phénomènes naturels, des rythmes et des saisons, on construit une génération qui grandira en respectant et en protégeant le vivant dans sa globalité.

 

Cette thématique peut être approfondie dans le cadre d’une formation d’éveil à la nature du jeune enfant proposée par l’organisme de formation du Réseau Môm’artre. Sur une période de 2 jours, les professionnels de la petite enfance pourront apprendre comment intégrer l’éveil à la nature dans leur pratique quotidienne, et accompagner chaque enfant dans son apprentissage tout en respectant le rythme de chacun.

Sur cette thématique, le réseau de crèches Crescendo (Groupe SOS) notamment nous a confié la formation des auxiliaires de puériculture de 14 de ses établissements.

Nous proposons également d’autres formations aux professionnels de la petite enfance, autour des pratiques artistiques notamment. N’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous, ou nous adresser un email (formation@momartre.com) si vous souhaitez recevoir notre catalogue de formations.

Liker :
X