Atelier intergénérationnel « Y’a pas d’âge » à Môm’Frenay

Y’a pas d’âge pour rêver. Y’a pas d’âge pour se souvenir. A tout âge, on se rencontre et se raconte.

 

Face au double constat d’un risque d’isolement des personnes retraitées et d’un besoin en renfort de bénévoles dans les associations, le Réseau Môm’artre lance, à Paris et en province, le programme « Y’A PAS D’AGE ! ».

Mis en place avec le soutien d’AG2R LA MONDIALE et la fondation On Seniors’ Side, et en collaboration avec l’association Les Petits Frères des Pauvres, celui-ci vise à aider les personnes de +60 ans à s’investir dans la vie locale et à encourager le lien intergénérationnel.

 

« Nous pourrions commencer par créer l’espace dans lequel nous aimerions vivre. Ce que l’on garde et ce dont on veut se débarrasser, imaginer nos activités, nos lieux de vie, nos relations

L’idée étant de construire ensemble notre futur en commençant par se réunir, communiquer et rêver ».  Laetitia Serano, artiste intervenante.

 

Deux Laetitia, l’une graphiste et illustratrice, l’autre, service civique à Môm’Frenay. Deux invités, Robert et Béatrice. Dans cet atelier intergénérationnel, les histoires se croisent. Ils s’imaginent ensemble le monde qu’ils aimeraient créer.

« Y’a pas d’âge » est un atelier qui s’est déroulé lors de notre session philanthropique « Un monde à faire ensemble », du 08 novembre au 17 décembre 2021.

 

 

 

 

 

C’est autour d’un atelier manuel que se sont rencontrées ces personnes de tous âges. Robert et Béatrice se sont prêtés au jeu et sont redevenus pour quelques heures des enfants.

 

Ils ont pu ainsi créer un espace imaginaire autour de la thématique du vivre ensemble, à l’aide de différents supports et outils tels que de l’encre, du papier, des pommes de terre en y ajoutant des procédés comme la gravure, le collage, le découpage etc. C’est en mixant tout cela que de folles discussions ont pu émerger, des questions de toutes sortes et ainsi créer un lien entre ces deux générations.

 

 

 

 

Liker :
X