Le Réseau Môm’artre, c’est agir par les arts depuis 20 ans !

A l’occasion de cet anniversaire, le Réseau Môm’artre souhaite témoigner de la nécessité de développer le potentiel des enfants au-delà des murs de l’école et ainsi, leur permettre de devenir acteurs de leur avenir.

Pour célébrer deux décennies d’engagement en faveur de l’égalité des chances, l’association organise des temps festifs & conviviaux dans chacune de ses antennes de septembre à novembre et célèbrera également cet anniversaire à l’Hôtel de Ville de Paris le 9 décembre avec ses divers partenaires.

Agir par les arts, notre quotidien depuis 20 ans

Offrir une solution de quartier pour les familles est l’objectif que s’est fixé Chantal Mainguené, la présidente fondatrice de l’association, en 2001 lors de sa création. A ce jour, le Réseau Môm’artre compte 18 antennes sur l’ensemble du territoire français, forme près de 1 000 professionnels de la culture et de l’enfance chaque année et organise plus de 545 ateliers artistiques et 75 sorties culturelles pour les enfants chaque année. Depuis sa création, l’association a accueilli plus de 35 000 enfants. L’année 2021 marque donc l’anniversaire du Réseau Môm’artre, l’occasion de revenir sur le chemin parcouru.

 

Agir par les arts, c’est faire la fête

Les rendez-vous autour des 20 ans du Réseau Môm’artre sont autant d’occasions de mettre en lumière l’expérience de l’association sur le terrain auprès des enfants des quartiers populaires et de rappeler son engagement contre les inégalités sociales. C’est la raison pour laquelle, les événements d’anniversaire seront organisés dans l’ensemble des lieux d’accueil dans les quartiers, de septembre à novembre en compagnie des familles, des bénévoles, des partenaires locaux d’hier et d’aujourd’hui. Il s’agira de temps conviviaux de quartier et de moments artistiques partagés.

 

Agir par les arts, c’est échanger

Cette période festive sera clôturée par une soirée dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris le 9 décembre

Cette soirée rassemblera les acteurs culturels, politiques, économiques et tous ceux qui soutiennent le Réseau Môm’artre au fil des ans. Au programme, une rétrospective des 20 ans suivie d’une table ronde et d’un cocktail.

L’action éducative au cœur des échanges

Afin de réfléchir ensemble sur les moyens de co-construire un avenir éducatif prospère pour les enfants, une Table Ronde en quatre temps sera organisée autour de la question : Des enfants acteurs d’un futur souhaitable : une priorité éducative ?”. 

“Il n’y a pas que l’école pour apprendre”

Le milieu périscolaire comme un nouveau terrain d’apprentissage pour les enfants au-delà de l’école. Les pratiques artistiques et culturelles favorisent  également cette acquisition des connaissances et l’épanouissement dès le plus jeune âge. Après 20 ans d’expérience dans le domaine, Môm’artre en témoigne.

Table ronde en présence de Jérôme Saltet, l’un des trois créateurs de l’entreprise Play Bac. Il est le co-inventeur des Incollables, l’un des jeux éducatifs les plus vendus au monde avec près de 60 millions d’exemplaires et de Mon Quotidien, le premier journal pour enfants en Europe.

“La créativité : “la” compétence d’avenir”

Porter la voix de la créativité dans les compétences clés à acquérir. Elle est essentielle en termes d’éducation, de travail et de vie en général. La pensée créative conduit à l’innovation et constitue désormais un enjeu majeur que Môm’artre fait développer chez les enfants depuis deux décennies.

Table ronde en présence de Stéphan Vincent-Lancrin, analyste principal d’éducation à l’OCDE, Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement et Alison James, Directrice Générale de BIC Corporate Foundation.

“L’art n’est pas un luxe, c’est un outil au service du social”

L’une des premières missions de Môm’artre est d’offrir l’accès égal à la culture pour tous les enfants à travers les pratiques artistiques. C’est tout d’abord un combat contre les inégalités sociales.

Table ronde en présence de Gérard Garouste, peintre et sculpteur français.

“Le quartier : premier terrain d’apprentissage de l’enfant”

Le quartier, voici le terrain  d’apprentissage à valoriser. Depuis 20 ans le réseau Môm’artre travaille avec les acteurs locaux dans le but de développer davantage l’animation culturelle et sociale des quartiers populaires à l’aide de ses antennes.

Table ronde en présence de Anne-Claire Mialot, préfète à l’égalité des chances de la Seine-Saint-Denis.

 

Rejoignez-nous !

Si ces sujets vous tiennent à cœur et vous intéressent, nous vous invitons à nous rejoindre pour célébrer avec nous deux décennies de lutte contre les inégalités auprès des jeunes.  Les événements dans nos antennes de septembre à novembre sont ouverts à tous.

Liker :
X