Pourquoi passer son BAFA ? Les 8 raisons.

pourquoi-faire-un-bafa-les-8-raisons-de-passer-son-bafa
Le BAFA à Môm’artre

Pourquoi passer son BAFA ? L’animation est un secteur qui regorge de découvertes, d’aventures et d’opportunités. En obtenant leur Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA), les animateurs et animatrices sont chargés au quotidien de transmettre aux enfants et adolescents des valeurs culturelles et citoyennes.

Le BAFA Créatif et Engagé que propose le Réseau Môm’artre donne accès à une pédagogie basée sur des projets artistiques. Se positionnant comme un réel apport dans le développement de l’enfant, la pédagogie par les arts encourage petits et grands à révéler tout leur potentiel.

Dans ce top 8, découvrez les avantages de passer son BAFA Créatif et Engagé proposé par le Réseau Môm’artre, dont le septième permettra aux stagiaires d’économiser 200€ sur le BAFA Approfondissement : 

1. Une formation pour tous !

Le BAFA est délivré par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse et permet d’encadrer des enfants et des adolescents en Accueils Collectifs de Mineurs.

C’est un diplôme ne nécessitant aucun prérequis de qualification ou d’expériences professionnelles. Les chances d’intégration pour les participants sont donc de 100%.

Avec le Réseau Môm’artre, les stagiaires BAFA viennent de tous secteurs et horizons pour favoriser une cohésion culturelle riche.

2. Transmets des valeurs citoyennes et sociales en menant des activités artistiques

Le BAFA Créatif et Engagé du Réseau Môm’artre forme les stagiaires à être les acteurs de la société de demain. Grâce aux enseignements reçus lors de la formation et aux valeurs éducatives transmises, les stagiaires seront aptes à mettre en place des animations fondées sur l’ouverture d’esprit, le respect, la tolérance, l’autonomie et la solidarité.

En s’appuyant sur la pédagogie par les arts de l’association, les stagiaires apprendront à mener un groupe de personnes mais aussi à révéler et mettre en avant leurs compétences. 

3. Offre-toi une expérience dynamique et humaine unique

Passer son BAFA, c’est aussi faire des rencontres significatives et utiles pour le développement personnel et professionnel.

Une expérience de plusieurs semaines où les stagiaires seront en immersion dans le métier de l’animation. Ils auront la possibilité de mettre à profit leur créativité et leur enthousiasme pour concevoir des projets artistiques et partager des activités collectives. 

4. Concrétise tes projets et découvre de multiples secteurs de travail

Le BAFA Créatif et Engagé est une clé qui ouvre la porte vers le secteur de l’animation. Les détenteurs du BAFA pourront travailler dans divers lieux d’interventions comme des centres de loisir, des maisons de quartier. Ils pourront également organiser et animer des séjours en France, à l’étranger, de scoutisme…

L’animation étant une compétence reconnue, les stagiaires peuvent effectuer des missions dans le secteur événementiel ou dans des lieux culturels pour leur permettre d’accroître leur champ professionnel. 

5. Développe de nouvelles compétences et aptitudes solides

Le stage d’animation cimente des savoir-faire comme des savoirs-être chez l’animateur stagiaire au cours de son parcours d’obtention du BAFA.

Ce sont des savoirs solidement forgés qui serviront d’appui pour la maîtrise des ses futures fonctions dans le domaine de l’animation. Ils peuvent également être un tremplin pour d’autres domaines professionnels ou même être utiles dans la gestion de sa vie personnelle. En effet, ce sont des savoir-faire techniques et des savoir-être substantiels comme : le travail en équipe, la responsabilité d’un groupe, la gestion du temps, la capacité de mobilisation, l’adaptabilité, la créativité, la capacité de mobilisation, la posture éducative et tant d’autres.

6. Exerce un métier avec une portée éducative forte

L’animation allie engagement et action : les animateurs assurent une responsabilité éducative, sociale et politique.

A travers leurs activités, ils transmettent des valeurs citoyennes et humanistes aux enfants. Ce sont des valeurs fondamentales pour les plus jeunes. L’apprentissage de la coopération, du vivre ensemble, la laïcité, l’égalité entre filles et garçons, renforcent la lutte contre les discriminations. Ces apprentissages contribuent à des objectifs primordiaux : la création de lien social, la solidarité avec les familles, l’accès à l’art.

7. Bénéficie d’une aide financière exceptionnelle de 200€ en 2022

Selon l’âge de chacun, sa situation familiale et professionnelle, sa résidence et son régime allocataire, des contributions au financement du BAFA peuvent être versées. Chaque institution possède ses critères d’attribution de prise en charge et des crédits variables d’un territoire à un autre : CAF, Mission Locale, Pôle Emploi, l’employeur, les Conseils Généraux… Les démarches sont prises en charge par chaque personne.

La dernière étape de la formation (Approfondissement) peut être financée par la CNAF, avec un  montant accordé de 91,47€ ou 106,71€ pour un Approfondissement centré sur la petite enfance, par stagiaire, sans condition de ressources ni d’âge, y compris pour les non allocataires.

Cette année, l’État met en place une aide exceptionnelle de 200€  sur le BAFA Approfondissement. Une somme déduite du montant total grâce à l’aide exceptionnelle du Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports*.

Nous sommes à ta disposition pour te renseigner sur l’obtention de ces aides !

8. Intègre le BAFA créatif et engagé et développe ton ouverture culturelle

Le programme de la formation, richement conçu, constitue un socle solide pour le lancement de sa carrière dans le métier de l’animation après l’obtention de son BAFA.

La formation est structurée en différents modules variés et créatifs qui permettent d’aborder progressivement l’animation, de la théorie vers la pratique quotidienne. Des méthodes de formation actives et participatives, des mises en situations d’animations variées, des visites de lieux culturels et rencontres favorisant l’ouverture culturelle ainsi que des temps collectifs pour analyser et choisir sa posture sont proposés.

Les temps de travail lors d’une session de formation générale du BAFA prépare les futurs animateurs à exercer leurs fonctions en travaillant sur : la posture éducative de l’animateur, la réglementation  liée à l’accueil collectif des mineurs, l’animation de projet de qualité et la mise en place de cadre bienveillant dans la gestion de la vie quotidienne.

Envie d’en savoir plus sur le BAFA et de t’inscrire ? Rendez-vous ici !

 

* Accordée par la délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES).

Liker :
X